Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on déc 19, 2016 in Actualité | 0 comments

Ford et la problématique du « dernier kilomètre »

Ford et la problématique du « dernier kilomètre »

Le constructeur américain Ford dispose d’un imposant centre de Recherche et Développement en Allemagne, dans la ville d’Aix-la-Chapelle, où se déroulent actuellement des expérimentations poussées autour du concept relativement méconnu – et néanmoins crucial pour nos nouvelles méthodes de déplacement – du dernier kilomètre.

De fait, l’objectif que poursuivent la plupart des grands constructeurs mondiaux réside dans l’offre au conducteur d’un mode de transport alternatif à son automobile pour terminer un trajet urbain. La voiture est toujours perçue comme la clef de voute de nos déplacements du futur, mais une autre forme de mobilité est nécessaire pour « le dernier kilomètre », et Ford lance régulièrement des challenges internes afin de mobiliser l’imagination de ses équipes sur ce sujet plus que jamais d’actualité. En effet, compte-tenu du nombre croissant de zones urbaines qui bannissent les voitures, il est tout à fait pertinent d’identifier un moyen de transport complémentaire pour arriver à bon port.

Au cours de l’année 2016, ce sont ainsi plus de 6 000 propositions qui ont été faites par les équipes de R&D du constructeur de Dearborn pour ce challenge du « dernier kilomètre », et l’une des plus abouties est sans nul doute le Carr-E. Il s’agit d’une sorte de hoverboard électrique, qui n’est pas sans rappeler un aspirateur-robot en version XXL – et qui se loge dans le coffre de la voiture, à la place de la traditionnelle roue de secours. Ce logement contient également une borne de recharge pour la batterie du Carr-E, qui nécessite environ 40 minutes de recharge.

Le Carr-E reste encore à l’état de prototype, mais il pourrait bien prendre le chemin de la production en série sous peu, car ses performances sont remarquables : vitesse maxi de 18 km/h, sur plus de 20 kilomètres, tout en étant capable de transporter une personne de 120 kilos. Il suffit de se pencher en avant pour accélérer, et en arrière pour freiner, ce qui se révèle rapidement très intuitif ; en outre, si le Carr-E détecte un obstacle, il s’arrêtera automatiquement. Enfin, il est possible de piloter ce drôle de disque roulant à distance, via smartphone, par exemple dans le cadre de transport de marchandises. Il nous tarde en tout cas de pouvoir en essayer la version de production.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>