Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on août 15, 2017 in Web & Tech | 0 comments

Neurable : la télékinésie à portée de main ?

Neurable : la télékinésie à portée de main ?

Faire bouger des objets ou contrôler un ordinateur avec pour seul outil son cerveau ne semble plus être réservé aux films de science-fiction. La première interface cérébrale entre le cerveau et la machine est née et son nom est Neurable. Ces perspectives pour l’avenir sont très intéressantes et ses créateurs entrevoient déjà des applications pratiques dans les transports, les jeux vidéos et pour les personnes à mobilité réduite. Découvrons-en un peu plus sur Neurable la première interface homme-machine.

Comment ça marche ?

Neurable interprète les ondes cérébrales grâce à l’électroencéphalographie qui s’effectue au moyen d’un casque sur lequel sont fixées des électrodes qui captent les ondes électriques créées par le cerveau. En effet, ces ondes, bien que très faibles, peuvent être mesurées et leur fréquence peut être soumise à interprétation. Ainsi, il est, en théorie, possible de contrôler une machine, un ordinateur ou une console de jeu vidéo, uniquement par la pensée. De quoi faire rêver les amateurs du casque à réalité virtuelle qui voient déjà l’utilisation qui pourrait être faite d’une telle technologie.

Des résultats impressionnants

Bien sûr, la technologie demande encore des réglages et plus de précisions dans l’interprétation des ondes cérébrales, mais les quelques résultats présentés en 2017 sont plutôt encourageants. Un petit jeu a été mis au point pour démontrer les aptitudes de Neurable et le moins que l’on puisse dire est que la technologie est plutôt bluffante. Ce jeu met l’utilisateur du casque devant des choix successifs ou on lui présente des objets qu’il doit choisir. L’objet sélectionné par le joueur muni du casque par simple pensée est automatiquement sélectionné par Neurable avec un taux de réussite de 100 %. Les créateurs du système espèrent pouvoir présenter une version plus avancée de la technologie au cours de l’année 2018. D’ici là, il ne nous reste plus qu’à rêver de l’utilisation que l’on pourrait en faire . Et s’il était bientôt possible de contrôler son smartphone ou sa télévision rien qu’avec sa pensée ?

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>